Note: 4.9/5 (34 votes)

My Way

Film | Corée du sud | 32 commentaires

  • Also known as : 마이웨이 (Mai Wei) / D-Day / Far Away : Les Soldats De L'Espoir
  • Genre : Action, Guerre, Historique
  • Aired : 21 Décembre 2011
  • Duration : 137 min.
  • Director : Kang Je-Gyu
  • Cast : Sano Shiro, Hamada Manabu, Natsuyagi Isao, Odagiri Joe, Tsurumi Shingo, Nakamura Kumi, Chun Ho-Jin, Do Ji-Han, Jang Dong-Gun, Kim Hee-Won, Kim In-Kwon, Kim Si-Hoo, Kim Soo-Ro, Kwak Jung-Wook, Oh Tae-Kyung, Nicole Jung, Fan Bing Bing, Yamamoto Taro, Hong Young-Geun, Han Seung-Hyun, Kim Gyung-Won, Lee Dong-Jin, Jo Min-Ah (2002), Sung Yoo-Bin, Wi Ji-Woong, Yukichi Kobayashi‎, Kim Sung-Bum Plus...
  • Synopsis : Currently not available.

  • Licencié en France

    Comments

    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

    • Mamacita a écrit: 10 novembre 2017
      Un endroit où le (re)voir en vostfr ? Je l'avais tellement aimé mais il n'est plus dispo en téléchargement en vostfr, j'aurais dû l'enregistrer T.T
    • line80 a écrit: 4 juin 2015
      j'espère qu'ils n'étaient pas bouddhistes, car la croix gammée des nazis et la "svastika" sont les mêmes.
      les mecs en voyant le drapeau nazi se disent une prière ça nous fera pas de mal.
      mais bon je regarderai juste pour joe odagiri.
    • sarahsarrouh a écrit: 15 février 2015
      c un film magnifique remplie d'emotion et une vrai histoire tres touchante j'ai bcp aimé
    • 4B2S1E a écrit: 23 décembre 2014
      Très bon film. C'est la première fois que je vois cette version de la guerre en film, elle n'est pas trop adaptée. Je suis donc très ravie et le film ne m'a pas du tout déçu, l'histoire est belle, touchante. 5/5
    • Shin-An-Gee a écrit: 20 mars 2014
      J'ai pas aimé Jang Dong-Gun pour son rôle dans le drama A Gentleman's Dignity donc j'ai décidé de le voir dans ce film et il m'a complétement fait changer d'avis sur lui. Grâce à se film je vais peut être pouvoir regarder à nouveau AGD.

      Sinon ce film est juste magnifique ! L'histoire est très touchante et ça se voit qu'ils se sont donnée beaucoup de peine pour faire ce film vu comme il est excellent. Je trouve rien de mauvais à dire donc je le met en 2e derrière 71: Into The Fire qui est aussi un magnifique film dans le même genre. 5/5 !!
    • AMD a écrit: 23 février 2014
      ...mon Dieu que ce film est complètement magnifique !!! Y'a pas à dire d'autre mots, y'a pas à dire comment les scènes de combats sont trop belle, y'a pas à dire à quel point les acteurs m'ont ému...y'a pas à dire tout ça pour comprendre que CE film est LE film à voir ;) que vous soyez plus dans le sentimental, l'action, la famille, l'amitié, le sport ou l'historique c'est le film pour vous ! alors allez viiiiite le voir =D
    • Calla a écrit: 30 décembre 2013
      Que dire de ce merveilleux film qui n'ait déjà été dit ?

      Que c'est un film grandiose qui vous embarque et vous scotche littéralement sur votre fauteuil, durant les deux (petites !) heures et 17 mn qu'il dure !
      L'émotion retranscrite reste forte tout le long, sans faiblir, sans à coups... à peine vous reprenez votre souffle que, déjà, l'on vous "matraque" et "bombarde" d'une autre scène encore plus forte, plus haletante !
      Les moyens fournis pour sa réalisation ont été énormes, ils sont là et cela s'en ressent, employés à très bon escient, ils rendent ce film digne - si ce n'est même plus - des superproductions américaines dont il n'a pas à rougir, d'autant plus qu'il s'en différencie nettement.
      Car, c'est en effet une première en la matière : si la seconde guerre mondiale a été maintes et maintes fois représentée à l'écran - un peu trop même ! - cette fois-ci, elle l'est d'une manière inédite, sous le couvert d'une lutte sportive corano/japonaise, par le biais d'aventures humaines jamais explorées, d'une histoire dantesque mais pourtant vraie... celle de ces hommes venus d'un autre continent, pris malgré eux dans la tourmente, parcourant des milliers et milliers de kilomètres et bravant la mort à chaque instant.
      Vue sous un jour peu connu et totalement différent, la seconde guerre mondiale prend, alors, un tout autre aspect et propose une réflexion bien plus intense sur sa teneur, sa logique - mais aussi et surtout - sur son ignominie, sa violence... sur la bêtise humaine, en général.
      Et plutôt que de traiter et prendre position plus particulièrement pour un camp, pour une nation ou pour une autre, ce film nous renvoie en pleine face qu'en période de guerre, la notion de bien ou de mal, de gentils ou de méchants n'a plus sa place.
      Ainsi, aux travers des divers uniformes qu'endossent ces hommes et des diverses nationalités qu'ils prennent (tantôt Chinois, Russes, Allemandes)... peu importe le camp, peu importe les convictions, la race ou la religion : la sauvagerie est toujours la même, et l'instinct de survie toujours aussi présent, face aux combattants qui ne font que se défendre, animés d'un unique désir : celui de survivre à n'importe quel prix !
      Devant l'adversité tous les hommes sont égaux et la différence entre camps n'est plus qu'une simple affaire de politique ! ;(((

      Chapeau bas à Kang Je-Gyu qui nous fournit de magnifiques tableaux (chine/russie/allemagne), des combats intenses et puissants, des scènes d'actions grandioses, bluffantes, voire hallucinantes... on en prend plein les yeux, et notre palpitant tressaille à grands coups, à chaque fois !
      Et chapeau bas à Odagari Joe... et à Jang Dong Gun, deux grands et merveilleux acteurs au service d'un grand et merveilleux film !

      P.S. : savoir que ce film est tiré d'un fait réel (celui du soldat coréen Yang KyoungJong - renommé Kim Jun Shik dans le film - fait prisonnier en juin 1944 par les allemands, pris pour un soldat japonais et envoyé en camp de concentration en Angleterre) rend l'oeuvre du cinéaste encore plus intense, passionnante et bluffante !
      Pour plus de renseignements : http://fr.wikipedia.org/wiki/Yang_Kyoungjong et http://www.disons.fr/?p=39474.
    • Bedou a écrit: 29 décembre 2013
      J'écris ici toute émue et boulversée. Pour vous dire, j'ai terminé ce film, mais en écrivant, je me remets à pleurer.
      C'est bien un des meilleurs films que j'ai pu voir, sans aucun doute !
      Il est d'une réalité surprenante, le téléspectateur commence cette épopée en Corée du Sud au temps de l'occupation japonaise (ah! Ces sales japonais! C'est vraiment ce qu'on se dit, on les maudit même, mais attendez de voir la suite ..!), on voit de l'injustice, cette brigade mi-japonais et mi-coréen traités comme des chiens traverser l'Asie (il y a aussi une très jolie et brave jeune femme..), se retrouver en URSS, dans le froid, la neige, les fours crématoires, la violence (présente dès le début par ailleurs), les horreurs de la guerre, les moments où tous sont mis au même niveau, où la psychologie rentre en jeu ! La folie de la guerre, certes, on peut bien vite devenir cinglé, à se venger ou tuer par les souvenirs très amers ! L'instinct de survie !
      On pleure ! Prisoniers coréens par les japonais, prisoniers asiatiques par les soviétiques, à chacun son tour, où certains se rendent compte de beaucoup de choses, où le regret apparaît, la mort, la mort qui suit tout le monde. On voit l'horrible sort des prisonniers lors de la Seconde Guerre mondiale (enfin, c'est valable pour toute guerre), ces personnes qui sont les premières à partir au front, les premières à mourir.
      On voit survie aussi, l'arrivée en Allemagne, puis en Normandie (Rendez vous compte de la distance, au départ, jusqu'en France!) avec le débarquement américain, la mer rouge, les explosions, les avions, les bombes !
      Je m'incline face aux acteurs principaux, le colonel japonais joué par Odagiri Joe, et bien sûr Jang Dong-Gun, qui joue une personne phénoménale.
      Ce film est bourré de violence, de sentiments, de haine, de toutes sortes d'horreurs. Extrêmement réaliste et bien fait, on y croit, on a peur avec eux, notre coeur s'accelère...


      Et une fin absolument magnifique, avec tant d'émotions et admiration, on pleure face à ces scènes sublimissimes, avec les flash back du passé, la fraternité partie de haine, on oublie qu'ils appartenaient à un camps allemand, que ces américains sont alliés avec nous, il n'y a pas de méchants, juste des victimes.

    Trailer

    More details

    Scenarist
    Notes
    • 3 ans d'écriture et de vérification historique, 14 mois de préproduction, 2 années de préparation et de repérages de tournage internationaux, 1 mois de tournage en extérieur (Lettonie), un budget de 25 millions d'euros, un staff de 170 membres, 16 700 figurants, 5 caméras en simultané pour les scènes de bataille, 8 mois de production et 156 jours de tournage, 5441 plans, plus de 1 500 effets spéciaux numériques... etc...
    Page submitted by Kokoro.

    Fans

    Voir les 28 fans