Note: 4.7/5 (25 votes)

Stairway To Heaven

Drama | Corée du sud | 77 commentaires

  • Also known as : 천국의 계단 (Cheonkukui Gyedan) / Stairs To Heaven
  • Genre : Romance, Drame
  • Aired : 3 Décembre 2003 au 5 Février 2004
  • Network : SBS
  • Number of episodes : 20
  • Director : Lee Jang-Soo
  • Cast : Park Shin-Hye, Shin Hyun-Joon, Baek Sung-Hyun, Ha Jae-Young, Jung Han-Yong, Kwon Sang-Woo, Lee Tae-Seung, Lee Wan, Park Young-Ji, Choi Ji-Woo, Kim Ji-Sook (1956), Kim Tae-Hee (1980), Lee Hwi-Hyang, Park Ji-Mi Plus...
  • Synopsis : Currently not available.
  • Comments

    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

    • BlueChoco a écrit: 29 décembre 2015
      J'avoue que j'ai voulu le commencer à cause de Park Shin Hye mais après, j'ai bien aimé les personnages. Seulement, je ne sais pas encore si ce drama fait parti de mes favoris. Tout d'abord, je ne peux pas le nier que j'ai eu du mal à m'adapter / à m'accrocher, je ne sais pas pourquoi..Et ça m'a pris 4, 5 mois pour le finir. J'ai continué parce que mine de rien, je voulais savoir ce qu'il allait se passer et bien sûr comment cela allait se terminer. Ensuite, je crois que le seul personnage qui m'a le plus marqué c'est bien entendu Tae-hwa. Même si la relation entre Jong-Soo et Song-Joo est très forte, magnifique, l'histoire de Tae-hwa m'a un peu plus touché. Ce drama est très beau, bouleversant, frustrant.. Pour ces 20 épisodes, je ne pensais pas que j'allais me retrouver dans un "tourbillon" de sentiments.
    • dona-4 a écrit: 23 juillet 2015
      ce drama ma vraiment marqué,en plus de sa les musiques sont très belles
    • Mme Muir a écrit: 16 janvier 2015
      Grosse déception que se drama, pourquoi ? Les deux rôles féminins, la gentille et la méchante rien ne passe. Ce genre de drama n'est jamais réaliste ce qui en fait le charme et les larmes mais là c'est trés mal fait. Dommage avec une histoire pareille j'aurais du verser des torrents de larmes ! Je suis d'accord avec les précédents coms l'histoire du frère est la plus belle et la mieux gérée . Le Endless Love est toujours une histoire incroyable, pour que ça fonctionne la réalisation, le scénario, les dialogues et les acteurs doivent tendre vers la perfection. Le Endless Love est un genre qui ne souffre pas la médiocrité sinon il devient ridicule.
    • Dawb Yaj a écrit: 5 décembre 2014
      J'ai vraiment aimé ce drama, il est vraiment beau mais si triste ! Il y a des moments où j'arrêtais pas de pleurer :'(
      Mais qu'est-ce que Jeong Su m'énervait parfois !!! Bordel réveille toi quoi ! Défend toi je sais pas quoi ! J'avais envie de la secouer tellement elle était molle ! Song Ju quand à lui, c'est le mec parfait !
      Bref, regardez ce drama !
    • natsukeru kuon a écrit: 19 juin 2014
      idem c'est plus l'histoire de tae hwa oppa qui m'a le plus touchée dans ce drama :D
      ce personnage est très intéressant et heureusement qu'il est là :D

      @EMI16 idem pour l'épisode 17 concernant ton pressentiment sur le cancer :D
    • Emi16 a écrit: 12 juin 2014
      La question qui m'est venu à l'esprit en regardant la dernière partie du dernier épisode est : un amour aussi fort vaut-il la peine d'être vécu ? Vaut-il mieux vivre sans aimer ou aimer à en mourir en gardant en soi toute la souffrance et tout le chagrin de la perte de l'être aimé ?

      En regardant ce genre de drama, la réponse semble évidente...

      Je viens de le finir et je n'ai pleuré que pour la mort de Tae Hwa oppa. Je pensais pourtant être bouleversé en cette fin d'épisode mais non, je ne suis même pas triste en y repensant. Et puis, bizarrement, Tae Hwa Oppa et son amour à sens unique puissant sont ce qui m'ont le plus touché au détriment de la grande histoire d'amour de Song Ju et Jung Su.

      Pour en revenir à Tae Hwa Oppa : « Oppa-ga ida. Neo na Joha shireo ? Joha shireo ? » , Emi neo shireo babo-ya.

      J'ai été satisfaite de l'épisode 18 et de la moitié de l'épisode 19, parce que le reste, c'était NiIiIIaAaAahHhHh - pardon j'ai eu un spasme. En ces deux d'épisodes - en excluant une bonne moitié de l'épisode 19 -, justice a été faite et on a enfin droit à un peu de répit et à de véritables sourires, même si, on assiste au plus triste des mariages qui soient. Dans ce genre d'histoire, les gestes amoureux les plus ordinaires sont immédiatement beaucoup plus fort et beaucoup plus beau. Notre couple est superbe et notre trio est très touchant. J'adore les romances-drames...

      Vive la France, oui, parce que si on fait abstraction de son fameux départ en France, la folie de Monsieur est tout à fait pardonnable : l'amour est fou, l'amour rend fou, et Stairway to Heaven est et nous rend fou aussi - ou pas finalement -, et pourtant, je n'en suis pas tombé amoureuse...
      D'ailleurs, je ne sais pas pourquoi mais j'avais déjà ce pressentiment à l'épisode 17, à propos du cancer de Jung Su et de la greffe. Quand Song Ju l'a appris, je pensais que ce serait lui se ferait opérer pour lui permettre la greffe. Impossible, imbécile, on peut pas les séparer maintenant, ils sont z'amoureux. Et oui, j'avais zappé Tae Hwa, le « miséreux », la dernière roue du carrosse. T'façon, il est la solitude incarné, personne ne l'attend, alors autant qu'il serve à quelque chose pour une fois. ironie Et autant qu'il le paye de sa vie. La blague des scénaristes, Je les hais. Je déteste les triangles amoureux. (nan, en fait, j'adore ça... jusqu'à la prochaine fois ou j'aurais affaire à un autre drame/romance .-.)

      Le fait de savoir qu'il donne sa vie à la femme qu'il aime pour lui permettre de voir une dernière celui qu'elle aime est absolument rageant, infiniment triste et exceptionnellement beau.


      Allez, c'est parti pour un autre drame/romance...
    • Emi16 a écrit: 11 juin 2014
      J'en suis à l'épisode 17, et j'ai du mal à le poursuivre, et pourtant, je n'ai qu'une envie : voir la suite... peut-être parce que, de cette façon, je pense pouvoir repousser l'inévitable...

      Il neige ! « Nun-ida ! » Je ne peux m'empêcher, une nouvelle fois, d'évoquer Tree of Heaven. C'est grâce à ce drama que j'ai découvert toute l'importance et la beauté que symbolise le mot nun, et comme le disait si bien le très touchant Lee Wan « pieds froids, coeur au chaud » . L'ambiance se veut tristement froide mais pour moi, elle est faussement glacée : je ne ressens ni tristesse, ni colère et je ne suis pas non plus au taquet comme je voudrais l'être mais l'attention et l?intérêt sont toujours présents. Cette atmosphère me plait et à défaut, de faire bouillir le sang dans mes veines, elle me fait bel et bien battre le coeur.

      À la fin de l'épisode, la confrontation des deux hommes de la vie de Jung Su - dont l'aveu de Tae Hwa - a su, doucement déclencher une once vague de mélancolie. S'ajoute à ça, la découverte d'une partie du destin de Jung Su. Ces moments sur la plage sont infiniment cruels. La terreur, les cris et la panique de Jung Su ont su faire monter dans ma gorge la petite boule qui s'était caché jusqu'à présent. Petite boule qui devrait, normalement, bientôt grossir pour venir me nouer littéralement la gorge dans les derniers épisodes à venir.
      L'appréhension et le petit sentiment d'amertume que je ressens devraient, eux aussi, bientôt laisser place à une effusion garanti de dégoût. Et oui, c'est toujours sur cette jolie impression que je fini les dramas de ce genre - en plus d'être soit très énervée, soit trop bouleversée pour être énervée - j'ai toujours le sentiment d'une forte sensation de dégoût et d'injustice. La séparation de deux âmes qui s'aiment est inacceptable. Celer un corps entre quatre planches en bois est déjà difficile à voir mais voir deux coeurs séparés l'un de l'autre l'est plus encore. Un coeur qui bat n'est complet qu'avec l'union de deux coeurs amoureux. Même dans la mort. bon, y'a des exceptions... Tree of Heaven. oui encore ._. c'est pourtant pas la seule série drame/romance que j'ai vu mais bon

      Tae Hwa Oppa est seul, terriblement seul. Seul dans sa vie, seul dans son combat, seul dans ses problèmes, seul en amour, seul contre tous et surtout, il est abandonné. Abandonné par sa famille, par la chance et bientôt, il sera même abandonné par celle qu'il aime. Depuis le début, il agit pour les autres et ses propres actes se retournent souvent contre lui. J'aime son côté un peu bourru, franc et très honnête avec ses sentiments : il parait un peu détaché au premier abord mais il cache un caractère hypersensible et souffre même de trouble de la personnalité, ce qui le rend d'autant plus attachant. Et je ne peux m'empêcher de l'identifier au perso qu'incarne Lee Wan dans... o.k, je me tais et j'arrête d'y faire allusion.

      Jung Su est - aussi - malchanceuse à l'extrême et entraîne avec elle, - et malgré elle -, les deux hommes de sa vie dans sa chute. Aussi, fuir physiquement Song Ju pour mieux préserver son coeur est selon moi inutile. Le déchirement est commun à deux coeurs unis et ce cercle de souffrance et de cruauté est entraîne tout le monde dans son vice.

      Quant à Song Ju, il est beaucoup trop ignorant quant aux problèmes de sa belle. Que se soit au sujet de son passé ou de ce qu'elle endure au présent, c'est aberrant. Et le voir d'un coup faire face à l'inévitable vérité rend les choses encore plus désespérante, pourtant, on ne peut pas lui en vouloir puisqu'il n'est pas fautif. Ce qui est triste, c'est que je sais pertinemment qu'il va faire en 3 épisodes ce que Tae Hwa Oppa a fait durant tout le drama : combler le vide de sa propre absence, la soutenir, être présent pour elle et, plus simplement, l'aimer.
    • Emi16 a écrit: 11 juin 2014
      @Joe *-* C'est exactement ça ! Autant pour l'aspect trop bling bling des dramas d'aujourd'hui que pour le côté trop pathos des dramas d'hier ! On ne voit plus que ça et s'en est presque dérangeant ! Ça nous fou les nerfs mais moi, j'aime ce côté exagérément pathétique ! Parce que je vais pas le cacher, pour moi, ce qui fait les plus beaux dramas ; on a droit à de l'émotion pure et dure et à des sacrées prestations. Ça fait parti du charme de la série et on est reste dans le conventionnel. Je passe outre mais des fois c'est vrai que j'ai quand même les boules : les scénaristes poussent le bouchon un peu trop loin avec leurs personnages, parfois...)

      Ah, c'est ça toute la magie des drames/romances à la sauce coréenne : on sait dans quoi on s'aventure mais on y retourne à chaque fois...

      Et je partage ton avis : les lakorns peuvent être assez crus, mais au moins, ils ont le mérite de nous épargner ça - et de rendre la pareille aux méchants ! - et ça fait du bien des fois quand tu veux quelque chose de plus punchie et de moins larmoyant...

      Perso, pour les dramas qui rendent dingue à s'en tirer les cheveux, j'ai vu pire - Autumn Tale, c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai très moyennement aimé - tandis que là, j'apprécie vraiment !

      Merci pour tes coups de "pub" ! (springs days et crazy for you)

      P.s : J'espère que ta calvitie se porte bien.

      @natsukeru kuon J'ai le même sentiment que toi, et je plussoie ce que tu dis : rien ne pourra battre le très sensationnel Tree of Heaven.
    • natsukeru kuon a écrit: 11 juin 2014
      tout comme vous tous je préfère aussi les anciens dramas qui ne sont pas du tout bling bling et @emi j'aime beaucoup ton analyse du drama qui est véridique :D je ne sais pas pourquoi mais le drama ne m'accrochait pas mais il fallait quand même que je le termine, évidemment je trouve qu'il est plaisant et qu'il est cool à regarder mais ce n'est pas mon top 1 comme je l'ai dit rien ne battra tree of heaven où là j'ai vraiment eu les boules et j'ai trouvé l'histoire sensationnelle. d'ailleurs si vous en avez d'autres de ce genre je suis preneuse :D l'ost par contre de tree of heaven est excellente même si encore tree of heaven remporte la palme :D
    • Joe *-* a écrit: 10 juin 2014
      @Emi16 Tu me fais sourire car tu t'accroche comme même à se drama alors que comme tu le dit bien "on enchaîne désillusions sur désillusions" .... Ce drama nous fait vraiment tirer les cheveu à en devenir fou !!!

      Généralement tous le style vengeance, les perso gentilles qui se font torturer, humilié, maltraité.... on le retrouve dans les dramas Thai (les lakorn) et je peux dire que sur ce style assez délicats ils le font bien. Ici c'est juste pathétique je trouve. Moi aussi je suis assez fan des drama ancien comme toi car on ne retrouve pas tous le coté "blig blig" mais on est plus dans les émotions et d'une sensibilité très délicate que les K-dramas le font très bien comme tu le dis. C'est pour ça que au passage je te conseille de regarder "spring days" (oui dsl je fais un peu de pub à ce drama que personne ne connait)

      J'attends toujours ton commentaire de fin je pense que je vais le régaler à le lire ;)

    More details

    Scenarist
    Relations
    Page submitted by Garu.

    Fans

    Voir les 60 fans