Freddie Aguilar - Anak (Gangnam 1970 OST).

Share Report 959 views
Publiée le 02 décembre 2015 par Calla

Artiste(s) associé(s) : Lee Min-Ho (1987), Kim Rae-Won, Jung Jin-Young (1964)

Tags   OST

Comments

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

  • Calla a écrit: 7 décembre 2015
    Voici la traduction française (faite à partir du texte traduit en anglais)... Les paroles sont magnifiques, un hymne à l'amour parental/filial, un véritable cri du coeur ! Il clôture la toute dernière scène du film et rend encore plus triste cette histoire !
    Je trouve que cette chanson a été particulièrement bien choisie... Quand on a vu le film et que l'on connait le passé et la situation de ces deux amis d'enfance devenus frères de coeur, la chanson (déjà sans que l'on n'en connaisse les paroles) juste avec sa si belle et si mélancolique mélodie tellement chargée en émotions, rajoute une sensation de peine et de tristesse supplémentaire ! Une fois les
    paroles posées, c'est encore pire !

    ENFANT (Anak)

    Quand tu es né en ce monde,
    Tes parents virent leur rêve se réaliser.
    Un rêve qui devint réalité, une réponse à leurs prières.

    Pour eux, tu étais un enfant spécial,
    Tu leur apportais de la joie à chaque sourire,
    A chaque larme, ils étaient à tes côtés.

    Enfant, tu ne sais pas, tu ne sauras jamais jusqu'où ils pourraient aller,
    Pour te donner tout ce que leur amour peut donner.

    Pour t'aider à avancer, et Dieu c'est vrai,
    Ils mourraient pour toi, s'il le fallait, pour te voir ici à leurs côtés.

    Combien de saisons sont passées ?
    Tant d'années se sont aujourd'hui écoulées,
    Car le temps passe vite ; désormais, enfin, tu es grand et fort.

    Mais qu'as-tu enduré ?
    Tu as l'air à présent de haïr tes parents.
    Dis-le fond de ta pensée.
    Qu'as-tu à leur reprocher ?

    Enfant, tu ne sais pas, tu ne sauras jamais jusqu'où ils pourraient aller,
    Pour te donner tout ce que leur amour peut donner.

    Pour t'aider à avancer, et Dieu c'est vrai,
    Ils mourraient pour toi, s'il le fallait, pour te voir ici à leurs côtés.

    Tu es parti à la dérive.
    Enfant, tu ne sais pas quoi faire ou dire.
    Tu es si seul, sans amis près de toi.

    Enfant, tu fonds en larmes à présent.
    Laisse-les chasser tes peurs.
    Où comptes-tu aller ?
    Leurs bras resteront grands ouverts.

    Enfant, tu ne sais pas, tu ne sauras jamais jusqu'où ils pourraient aller,
    Pour te donner tout ce que leur amour peut donner,

    Pour t'aider à avancer, et Dieu c'est vrai,
    Ils mourraient pour toi, s'il le fallait, pour te voir ici à leurs côtés.

    Enfant, tu ne sais pas, tu ne sauras jamais jusqu'où ils pourraient aller,
    Pour te donner tout ce que leur amour peut donner.

    Pour t'aider à avancer, et Dieu c'est vrai,
    Ils mourraient pour toi, s'il le fallait, pour te voir ici à leurs côtés.



    (Traduction "Calla' P/Dogaru)

    ;p
  • Calla a écrit: 2 décembre 2015
    Je viens de voir le film...

    Cette chanson (générique de fin) n'arrête pas de me trotter dans la tête, tout comme certaines images du film que je n'arrive pas à évacuer !!!

    ;p